Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CorbiTrip

CorbiTrip

Mes tribulations autour du monde (bon ça se limite à l’Amérique du nord pour le moment mais qui sait un jour ...)

Publié le par corbitrip
La frontière américaine

Après avoir passé quelques jours à Vancouver ou rien de bien particulier ne c'est passé, une autre grande ville. Jolie tout de même.

La frontière américaineLa frontière américaine
La frontière américaine
La frontière américaineLa frontière américaineLa frontière américaine

Je prend la direction de la frontière américaine. Avec je dois le dire une petite boule au ventre. J'ai tout vérifié. Je suis en règle. Mais on sait jamais quand on veux aller au Etats Unis.

Je me rapproche, le panneau indiquant la dernière sortie avant la douane franchie. Je me retrouve dans la file de voiture attendant le passage de la douane. Ca avance doucement. Pas très malin j'ai pris le gros autoroute. En passant par une plus petite route ça aurait certainement été plus vite.

Mais me voila quand même devant le poste frontière. Bonjours échangé, je montre mes papiers. Quelques questions pour savoir d’où je viens ce que je viens faire. Je réponds. Très cordial, tout se passe bien. Il me laisse passer pour un deuxième contrôle.

Je m'y dirige la confiance retrouvé. C'est pas si pire finalement. Me gare, entre dans le bâtiment et la ... une longue file d'attente se présente.

- "Et il n'y a qu'un douanier pour s'occuper de tout se monde ?"

Bon va falloir être patient.

Par chance d'autres douaniers arrivent pour gérer la file de touriste. Ca avance plus rapidement. Cool ça va prendre moins de temps que prévu.

C'est bientôt à moi quand ... je vois s'approcher des agents de la douane, discrètement, sens rien paraitre. De plus en plus arrive. Ils se dirigent vers un couple qui avait été mis en attente et ... sans poser une seule question leurs passe les menottes.

Ouah !!! Ca fait bizarre quand même de voir ça.

Quelques minutes plus tard le gars ressortira, sens les menottes. Par contre la fille elle je ne la verrais jamais sortir.

Ca y est !! C'est mon tour.

Me voila au guichet tout content de me savoir bientôt aux US. Bon il n'a pas une tête très sympathique. On va dire qu'il joue son rôle de douanier. Il commence à me poser des questions et je vois tout de suite que ça ne va pas être facile.

Je lui explique le trajet que je compte faire :

- "Pourquoi Los Angeles ?"

- "Pourquoi pas". Je lui répond avec un petit sourire, toujours en confiance suite à ma rencontre avec le premier douanier. Première grosse erreur : il est pas là pour plaisanter lui.

- "Combien de jours vous allez rester sur le territoire américain ?"

- "Je suis pas sur ... 3 ou 4 semaines, le temps de voir tous ce que j'ai envie de voir"

- "Il me faut le nombres de jours précis." Il me répond sur un ton rien de moins aimable.

Deuxième erreur : être vague.

- "Vous allez résider ou ?"

- "Comme je vous l'ai dis je vais voyager. Un jour ici, un jour là dans les campings ou dans les auberges. Je ne sais pas exactement."

Et la la troisième erreur : grosse erreur dire ne pas savoir.

- "Je ne vais pas pouvoir vous laissez rentrer avec le peux d'information que vous me donnez. Quand on vient au US il faut savoir exactement pour combien de temps et ou on va résider".

Entre son antipathie, ça façon sèche et je trouve irrespectueuse de me répondre. Tout ce que j'adore. Mon niveau d'anglais s’effondre. Mon stresse explose. Je suis prêt à lui dire au revoir et rentrer au Canada.

Finalement il me tend le papier verre à remplir. Heureusement j'avais noté l'adresse de l'auberge de jeunesse de Seattle. Que j'ai pu donner. Non sens un aller-retour à la voiture. Et i me laissa passer.

Au passage c'est lui qui m'appris quand je lui ai dis vouloir aller au Grand Canyon que les parcs nationaux américains était fermés.

Tout ça m'aura pris plus de 3 heures, m'aura donner l'impression de ne pas être le bienvenu, m'aura donner envie de rentrer au Canada.

Alors je ne sais pas si je suis tombé sur le plus c... des douaniers. Si c'est souvent comme ça que cela se passe ou si c'est juste pour moi qu'ils ont fait les choses en grand. Mais la moralité c'est que lorsque tu veux rentrer au US. Il faut avoir une histoire toute faite même si elle est pas totalement vrai.

Commenter cet article

Nicolas 01/11/2013 17:59

Je te rassure, j'ai vécu pire avec les douaniers Egyptiens il y a quelques années. Mais je suis d'accord qu'un tel accueil, ça doit vite te refroidir ;)

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog