Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CorbiTrip

CorbiTrip

Mes tribulations autour du monde (bon ça se limite à l’Amérique du nord pour le moment mais qui sait un jour ...)

Publié le par corbitrip
La cabane à sucre

Peut être que certains se disent : "Mais qu'est ce que c'est qu'une cabane à sucre".

Alors y a rien a voir avec la chanson de Cabrel (la cabane du pécheur) et encore moins, bien heureusement, avec la "cabane au fond du jardin" la chanson de Laurent Gerra.

C'est tous simplement là qu'est produit le fameux sirop d’érable. Et les producteur ouvrent leurs "cabanes" durant la période de récolte pour faire visiter et pour proposer de la bonne, et grosse, très grosse, bouffe.

Très connu et très prisé il existe de grosse usine à touriste ou le profit est à l'honneur. Il y en a des très bonnes mais on perd le coté typique. Il y a aussi les plus petites, plus authentiques, connu par les locaux. Leur réputation se fait par le bouche à oreille. J'aime à penser que je suis allé dans une cabane à sucre plus typique. Et ce grâce à mon colocataire et un de ses collègues de travaille qui nous à emmené dans cette cabane à sucre suivant les conseils de son fils.

Voila pour la petite explication maintenant voyons comment ma Cabane à Sucre c'est passé.

Rendez-vous pris le samedi avec le collègue de mon coloc, sa fille, mes deux colocs et moi même pour partir vers cette fameuse cabane. Première étape la supérette pour acheter de l'alcool ... et oui c'est une petite cabane à sucre vers laquelle on se dirige et c'est un "apporter votre alcool".

Ca ce fait beaucoup ici ... les restaurants qui n'ont pas la licence de vente te permette de rapporter tes propres consommations. Plutôt pratique je trouve surtout que l'alcool est cher ici donc acheter ce que l'on veux et l'amener est bénéfique.

Si l'alcool est cher le bon vin l'est encore plus nous allons nous contenter pour cette soirée de bière. C'est pas comme ci ça allait me changer de mes autres soirées Canadienne.

Le coffre remplie nous voila sur la route. Quelques kilomètres plus loin, sans incident ni péripétie à raconter nous voila arrivé sur le lieu tant attendu. Et je dois avouer que je ne m'attendais pas à ça même si je ne savais pas à quoi m'attendre.

Petite maison au milieu de nul part, entouré de bâtiment de ferme et d'érable. Un grand parking pour accueillir les clients et un agent de parking pour t'indiquer ou te garer.

La cabane à sucre
La cabane à sucreLa cabane à sucreLa cabane à sucre
La cabane à sucreLa cabane à sucre
La cabane à sucreLa cabane à sucreLa cabane à sucre

Une fois rentré dans la bâtisse principale on est accueillie par une ambiance chaleureuse. Le premier service de la soirée vient de se finir et les gens discute au chaud. Les enfants joue sur de grandes tables rondes. Les fourneaux sont déjà au travail pour sustenter les clients du prochain service, le notre.

L'intérieur ressemble à celui d'un chalet typique avec ses décorations rustiques. La salle principal par laquelle on est entrée contient une petite scénette accueillant les chansonniers qui animeront la fin de soirée ... une fois le repas terminé. En fond de cette salle principal ou les tables commencent à être dressé pour le prochain service. On distingue un patio ou porte manteaux et cintres sont mis à disposition des clients pour déposer leurs affaires. Et dans le prolongement de ce patio la cuisine, ouverte, en effervescence. Les serveurs en vont et viennent tels les ouvrières d'une ruche pour accueillir les futurs clients.

Le début du repas commençant un peut plus tard une visite du domaine nous mettra en appétit. Visite dont vous venez de voir les photos.

L'heure fatidique approchant on nous installe à notre table situé dans la salle du fond qui ne se distinguait pas depuis l'entrée et qui accueille la majorité des clients. De grandes tables y sont installé prête à accueillir la clientèle impatiente d'en découdre.

La cabane à sucreLa cabane à sucre
La cabane à sucre
La cabane à sucreLa cabane à sucre

Installé ils ne nous reste plus qu'à attendre les victuailles.

Le repas commence par une petite soupe au choux et au pois chiche. Pour se mettre en bouche.

Une fois la soupe fini tout s’accélère. Des betteraves. Du jambon. Des haricots rouge. Des petites tourtes à la viande individuelle. Des patates. Envahisse rapidement la table.

- "Tout est à volonté sauf les tourtes". Nous rassure la serveuse.

Les assiettes bien remplies le repas commence. Quelques bouchées plus tard. Un nouveau plat; des oreilles de crisse. Une paire d'oreille plus tard. Un omelette au herbe arrive sur la table. Rapidement suivie de petit blinis au sarrasin. Annonçant le dernier mets servis.

Tous cela agrémenté à la convenance de cornichons, de ketchup aux fruits et bien sur ... de sirop d’érable. Après quelques suppléments de patates, jambons, omelette dévorés nous voila tous bien rassasié. C'est la que le dessert arrive. Je ne sais pas ce qu'il y avait dedans. Un pate un peu trop consistante pour finir un tel repas en tout cas. Ce qui est sur c'est qu'autour c'était ... suspense ... du sirop d'érable.

Une fois tous cela fini j'étais plus que rassasié ... même respirer devenait compliqué tellement mon corps refusait d'ingurgiter quelques substance que ce soit. Y compris l'air.

Mais ce n'était pas complètement fini. Une dernière tradition restait ... la tire d'érable. Le principe est simple. On dépose du sirop d'érable chaux sur de la glace ou de la neige. On attend que ça refroidisse un peu. On récupère le sirop en l'enroulant autour d'un bâton, pour former une sucette. La suite est plutôt évidente... manger la sucette.

La cabane à sucre

La peau du ventre complètement distendu. La soirée se termine avec un chansonnier nous permettant de digérer un peu avant le retour sur Montréal.

Et voila encore une bonne soirée qui se termine ... en en attendant d'autre.

La cabane à sucreLa cabane à sucre

Commenter cet article

Vince 15/05/2013 22:45

pour info et, à première vue, je suis plus fan de la sucette glacée que des oreilles de CRISSE pour lesquelles j'aurai besoin de ton aide !! A quel animal ca correspond ce machin ?? C'est qd même pas le Lama sur la photo car dieu sait qu'il en a de belles oreilles celui là ?
Après dans l'ambiance de la ferme et avec quelques grammes d'alcool dans le sang pourquoi pas...

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog