Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CorbiTrip

CorbiTrip

Mes tribulations autour du monde (bon ça se limite à l’Amérique du nord pour le moment mais qui sait un jour ...)

Publié le par corbitrip

Ma vie dans les rocheuses suit son cour. Entre camping et auberge de jeunesse le soir. La journée c'est randonné. Et en deux semaines ça commence à en faire des kilomètres, en longueur mais aussi en hauteur.

Tout d'abord revenons sur un article précédent que j'avais intitulé la randonnée de la muerte. Qualifier une petite randonnée avec à peine 100 mètres d'élévation : "la randonné de la mort". Seul l'ignorant que j'étais pouvait faire une absurdité de même. Va faire une balade dans les rocheuses et tu comprend à quel point tu t'es fourvoyé.

Tout commence après une nuit dans une auberge de jeunesse d'altitude. Confort sommaire, mais tout ce qu'il faut pour passer un très bon séjour. Je me lève de bon matin après une très bonne nuit. Prend mon déjeuné, une douche chaude. Prépare mon pique-nique. Me voila prêt pour une longue journée de randonnée.

Quelques nuages accrochés amoureusement aux flans des montagnes donnent aux paysages un caractères plus mystérieux. Le sentier partant du pied de l'auberge commence rapidement à proposer des pentes mettant à rude épreuve les jambes et le souffle. La monté rapide en altitude me fait traverser la couche nuageuse accrochée aux parois de la montagne que je gravie. La fraicheur ressentie durant cette traversée est vite oubliée, la vision procurée par cette mer de nuage réchauffe le cœur et l'âme.

Les rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belle

L'ascension continue, le chemin me conduit bientôt sur une partie bien plus désertique de la montage.

Se découvre sur ma gauche de grands glaciers livrant sporadiquement aux roches de la montagne leur eau. Elle ruisselle, formant petits ruisseaux ou lacs d'une température, vous pouvez me croire pour y avoir plongé la main, sacrement fraiche.

Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belle

Un embranchement se présente. Je décide de continuer un peu la monté. Rapidement je me rends compte que le paysage change peu alors que vers le bas d'autres merveilles m'attendent. Objectif retourner sur mes pas prendre un autre embranchement et me diriger vers le Emerald Lake. Depuis mon point d'observation, je vois le sentier qui me permettra cela plus bas. Un peu périlleux la voie que je m’apprête à prendre ... je me lance. Ça me ferra gagner de précieuses minutes. Retrouvant l'âme d'un enfant aimant sauter sur tous les cailloux se présentant devant lui. Je rejoins le sentier bondissant de rocher en rocher et poursuit donc ma route.

Les paysages m'entourant change du tout au tout. Je me retrouve maintenant dans une forêt. Trouvant un lac accueillant je décide de m'y arrêter pour prendre mon diner. Pas pire comme vue pour déguster son sandwich.

Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belle

Ahhhh ! On se sent mieux après un bon repas. Mes forces revenues il est temps de reprendre la route.

Rapidement j'arrive à une nouvelle intersection. Et la ! ... mon sens de l'orientation légendaire me rattrape ... je ne suis pas, mais pas du tout la ou je pensais être. Au lieu de revenir sur mes pas je me suis enfoncé plus loin sur le chemin qui, en plus, n'était pas celui que je pensais. Trop de chemin fait pour faire demi-tour. Je change mes plans et décide de continuer sur la voie qui s'est imposée à moi.

Vais-je le regretter ?

(Sachant le nom de l'article si vous n'avez pas une petite idée de la réponse.

- "Bahhhh ! Je ne peu pas faire grand chose pour vous.")

Après un bout de chemin dans le calme paisible de la forêt, un bruit d'abord distant puis de plus en plus présent se fait entendre. Je n'en vois pas encore l'origine mais en connais parfaitement la nature. C'est le bruit d'une rivière et une rivière agité. Laissant derrière moi le bruit de la forêt : le vent dans les feuilles, les écureuils et autre oiseaux. Se découvre devant mes yeux ébahis la source du bruit des eaux déchainées.

Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle

Je suis la rivière et ses rapides de longue minutes. Quand ... une nouvelle intersection croise mon chemin. Pas de mauvaise surprise cette fois je suis bien ou je pense être. Une autre dilemme se pointe. Soit je reprend la direction de l'auberge soit je continue mon exploration de la Yoho valey. Ça fait un bout que je suis partie et la fatigue commence à me gagner.

- "Je suis bien partie. Ça serai dommage de s’arrêter maintenant. Et en plus la haut y a des chutes à observer. Je sais pas à quoi elle ressemble, mais arrivé là, ce serait dommage de pas aller voir."

Décision prise me voila sur la route des chutes. Je m'éloigne donc un peu plus de mon point de départ.

Tout guilleret, une nouvelle énergie retrouvé à l'idée des beautés qui m'attende encore, je m'avance sur le chemin. Une nouvelle fois de nouveaux paysages m'attendent. Je me retrouve sur un flan de montagne remplie de roche.

Les rocheuses #3 : La plus belle

C'est à se moment la, naviguant dans les roches que je commence à me sentir comme Frodo. Ma quête me conduit vers un lieu qui m'est inconnue. Seul ma destination finale m'est connue ... la-bas au loin ... vers les "Twin Falls".

Je n'ai pas le mal absolu et des hordes orcs qui ne veulent qu'une chose m'arracher la peau au trousse, c'est vrai. La possibilité de rencontrer un ourse, un couguar, un coyote ou un écureuil psychopathe plane tout de même en permanence au dessus de ma tête. Il me faut rester prudent.

Bravant mes peurs, n'écoutant que mon courage. Je poursuis mon périlleux périple. Bien m'en à pris. Le labyrinthe de roche franchi, un lac à l'allure trompeusement tranquille passé me revoilà assaillie par le bruit des eaux déchainées. J'y vois le signe de l'arrivé prochaine au bout de ma route. Effectivement de nouveau rapide, toujours aussi magnifique à contempler se dévoile. Je resterais là de longues, très longues minutes, ensorcelé par cette magnificence. Je ne vis même pas tout de suite que les chutes étaient juste là au détour du prochain virage.

Les rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belle

Accueillie par un arc en soleil crée par les projections d'eau de la chute, me voila arrivé au bout du chemin. Au bout du chemin oui. Mais pas au bout de mes peines. Et oui il faut revenir.

La contemplation de la chute fini. La douche, de m'être approché au plus prêt, prise. Je m'engage sur le chemin du retour. La route toujours aussi belle enchaine forêts, rivières, rapides et chutes d'eau. Quoi de mieux pour un retour bucolique, sachant que chaque pas fait me rapproche d'un repos bien mérité.

Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belle
Les rocheuses #3 : La plus belleLes rocheuses #3 : La plus belle

Une dernière merveille m'attend sur la route du retour : "Takakkaw falls". La chute proche de l'auberge dans laquelle j'ai résidé deux nuits durant et dont le bruit agrémenta mes soirées. Je n'ai malheureusement pas de photo à vous montrer des chutes. La batterie de mon téléphone m'aillant fait faux bond avant la fin. Dommage surtout que l'arc en ciel qui j'y ai vu méritait à lui seul l'intensité de la randonné.

Une photo tout de même pour voir à quoi ça ressemble. Mais pas de moi, d’où la qualité.

Les rocheuses #3 : La plus belle

Tant de paysages magnifiques traversés et si différents les un des autres. Plus de 25 kilomètres effectués avec un tout petit peu plus de 1000m de monté. C'est tout ça qui en fait la plus belle de mon séjour dans les rocheuses. D'autres étaient très belle avec des paysages à couper le souffle. Mais celle ci gardera un caractère particulier à mes yeux : dans mes souvenirs.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog