Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CorbiTrip

CorbiTrip

Mes tribulations autour du monde (bon ça se limite à l’Amérique du nord pour le moment mais qui sait un jour ...)

Publié le par corbitrip

Notre premier parc national. Enfin la vrai communion avec la nature ?

Ce qui est sur c'est qu'après quatre jours à faire de la route et dormir une nuit par ci une nuit par la. Rester deux nuits de suite au même endroit ne fera pas de mal.

Et puis les activités que propose le parc sont assez vaste pour nous occuper une journée entière et plus.

Au programme sortie en canoé et randonnées.

Notre emplacement de camping est somme toute classique.

Parc des Mont-Valins

Après une brève visite des lieux nous découvrons caché au fond du camping un petit chemin s’enfonçant dans la nature. Nous nous empressons de l’empreinter pour voir ou cela nous même. Après quelques petite minutes de marche nous découvrons au abord d'une rivière une aire de pique-nique.

Paradisiaque vous me dites. Effectivement cela l'est presque. Table de camping, emplacement pour faire un feu de joie. Le bruit de la rivière qui coule. Les seules problèmes seront l'interdiction de faire un feu de joie. Comme nous sommes bien éduqué nous la suivront. A notre grand regret. Et suite logique de se premier désagrément les moustiques. Sans la possibilité de faire du feu pour les faire fuir il se délecteront de notre sang deux nuits durant.

Tout les moyens seront bon pour les tenir à l'écart. Mais rien ne peut nous empêcher de prendre l'appéro devants un coucher de soleil ... eh bah je vous laisse regarder.

Parc des Mont-ValinsParc des Mont-ValinsParc des Mont-Valins
Parc des Mont-Valins

La soirée passé. La nuit aussi. Nous voila fin prêt pour une journée de Canoé. Le temps de récupérer les gilets de sauvetage, les pagayes et le plan de la rivière et nous voila sur l'eau.

Parc des Mont-Valins
Parc des Mont-ValinsParc des Mont-Valins
Parc des Mont-Valins

L'aller se passe sans encombre. A part la direction du Canoé qui faisait des siennes. Nous voila sur le chemin du retour. On nous avait dis à l'accueil lors de la location du Canoé que sur le chemin du retour, nous allions croiser des barrages de castor. Mais cela aurait été trop simple si ce n'était que des petits barrages de castor.

Mais laissez moi vous conter cela.

Tout commence quand au moment de se mettre en route pour rentrer la pluie commence à tomber. Bon ! On se dis que ca ne va pas durer longtemps. Le ciel est couvert mais pas tant. De toute façon pas le choix maintenant qu'on est partie. Puis vous me croirez peut être pas mais sur un Canoé y a pas le choix. Pas d’abri disponible. Mouillé pour être mouillé on continue.

La les barrages de castor se montre à nous. Le premier passe sans encombre mais nous remarquons quand même que la pluie se fait plus intense. Le deuxième barrage passe, lui aussi, sans encombre, comme les suivants. Mais bizarrement la pluie s'accélère à chaque passage de barrage. Pour devenir une averse tropical quand on arrive en vue du dernier barrage.

- "Calisse ! Il est balaise celui la".

Qu'a cela ne tienne on accélère. C'est pas quelques bout de bois posé par des petites bêtes qui va nous arrêter. A notre pleine vitesse. On vise le point nous semblant le moins dense. Plein d'espoir. Le froid de la pluie engourdissant nos muscles ... on se retrouve bloqué. Le déluge se déverse au dessus de nos tête. J'insiste.

- "Non ! On va s'en sortir."

Mais impossible. Le canoé est bloqué. JC dans un élan d’héroïsme se jette alors à l'eau bravant le froid et le courant pour nous débloquer.

Tout cela ne dura pas longtemps mais fut sacrement intense. Et comme si le temps se moquait de nous. Une fois le dernier barrage de castor passé ... la pluie cessa.

La suite du séjour au parc sera plus calme. Une randonné le lendemain nous permis de découvrir les paysages magique du Saguenay.

Parc des Mont-Valins
Parc des Mont-ValinsParc des Mont-ValinsParc des Mont-Valins
Parc des Mont-ValinsParc des Mont-Valins
Parc des Mont-ValinsParc des Mont-Valins

Commenter cet article

remi largeau 11/08/2013 17:57

je pense que les castors font la danse de la pluie a chaque barrage :-)

Nicolas 09/08/2013 11:13

Pour les moustiques, vive les raquettes électriques à recharger ou à piles ;)

Nicolas 09/08/2013 11:10

Magnifique !

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog